• Icon Sous l'égide de la FEDEPSY

  • Tél: 03 88 35 19 93

  • Mail: arcanes.apertura@wanadoo.fr

Y A-T-IL UN IDÉAL SANS VIOLENCES ?

Y A-T-IL UN IDÉAL SANS VIOLENCES ?

Y A-T-IL UN IDÉAL SANS VIOLENCES ?

Vendredi 19 mars 2021 de 9h à 17h 

En raison de la situation sanitaire, cette formation aura lieu par ZOOM.

De Jean Jaurès s’adressant à la jeunesse, « le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel »[1]à la définition par Sigmund Freud de l’idéal du moi comme « instance psychique qui choisit parmi les valeurs morales et éthiques requises par le surmoi celles qui constituent un idéal auquel le sujet aspire »[2], la question ici posée – Y a-t-il un idéal sans violence ? – connaît de grandes ouvertures.

Ouverture à des traits cliniques, à l’individu, au collectif, au politique, au travail analytique….

Manie, mélancolie, états amoureux, rapport des élèves au maître, lien social, extrémismes, fanatisme… La clinique analytique, individuelle et collective, est ainsi interrogée et éclairée. La pratique analytique et son paradigme, l’art de l’interprétation, également. Si le chef, l’hypnotiseur ou l’aimé viennent occuper la place de l’idéal du moi, il n’en va pas de même pour l’analyste, dont l’interprétation, articulée au transfert et formulée au bon moment, a pour effet, non pas la réification, la mortification, mais le surgissement d’un sens nouveau, le mouvement, la relance.

L’analyse et le politique convergeraient-ils, avec courage, vers un idéal de liberté ?

Myriam Riegert, Julie Rolling

Thèmes proposés :

  • Clinique de la manie, de la mélancolie, de l’état amoureux
  • Le lien social et ses extrêmes, le fanatisme
  • L’interprétation analytique
  • Moi idéal, idéal du moi, idéalisation
  • Désir et mécanismes d’idéalisation
  • Constitution des idéaux et du collectif

Vendredi 19 mars de 9h à 12h30

Guillaume Riedlin[1]: Violences, idéal du moi, société idéale et dualité de la pulsion de mort

Myriam Riegert[2]: Les instances idéales, exigences et illusions…

Michel Patris[3]: Quelle place pour le désir dans une société idéale ? 

 

Vendredi 19 mars de 14h à 17h

Frédérique Riedlin[4]: Entre un « la Cause, toujours ! » et un « Ici, il n’y a pas de pourquoi » : l’Idéal, l’objet cause et la violence.

Nicolas Janel[5]: L’« a » cause du désir

Liliane Goldsztaub[6]: Maux des (a) idéalisations.

 

[1]Psychanalyste, psychiatre, HUS, Strasbourg

[2]Psychanalyste, psychiatre, HUS, Strasbourg

[3]Psychanalyste, Professeur émérite de psychiatrie à l’Université de Strasbourg, président de l’Ecole Psychanalytique de Strasbourg

[4]Psychanalyste, Docteur en psychologie, chargée de cours à l’Université de Strasbourg

[5]Psychanalyste, psychiatre, Strasbourg

[6]Psychanalyste, psychologue, Maitre de conférence à l’Université de Strasbourg

Bibliographie choisie :

Aulagnier P., La violence de l’interprétation(1975), Paris, PUF, 2003

Freud S., Pour introduire le narcissisme(1914), Paris, PUF, 2005

Freud S., Deuil et mélancolie(1917), Paris, Payot, 2011

Freud S., Psychologie des masses et analyse du moi(1921), Paris, PUF, 2010

Freud S., Nouvelles conférences sur la psychanalyse (1936), Paris, Gallimard, 1971

Freymann J-R., Les mécanismes psychiques de l’inconscient,Strasbourg-Toulouse, Arcanes-érès, 2019

Freymann J-R., Amour et Transfert,Strasbourg-Toulouse, Arcanes-érès, 2020

Lacan J., Le Séminaire Livre IV, La relation d’objet(1956-1957), Paris, Seuil, 1994

Lacan J., Le Séminaire Livre XVI,D’un Autre à l’autre(1968-1969), Paris, Seuil, 2006

Marx K., Le Capital(1872), Paris, Champ Flammarion, 2008

Responsables de la formation : Liliane Goldsztaub et Philippe Lutun

Renseignements sur la session :

Nicolas Janel 06 62 47 91 91 / Philippe Lutun 06 07 80 13 22

[1]Jaurès J., Le discours à la jeunesse, Albi, 1903

[2]Chemama R. et Vandermersch B., Dictionnaire de la psychanalyse, Larousse, 2009

© Apertura-Arcanes - 16 avenue de la Paix - 67000 STRASBOURG
Make a Donation
Paybal button