• Icon Sous l'égide de la FEDEPSY

  • Tél: 03 88 35 19 93

  • Mail: arcanes.apertura@wanadoo.fr

VIOLENCES EXPLICITES, VIOLENCES IMPLICITES ET INTIMES VIOLENCES

VIOLENCES EXPLICITES, VIOLENCES IMPLICITES ET INTIMES VIOLENCES

VIOLENCES EXPLICITES, VIOLENCES IMPLICITES ET

INTIMES VIOLENCES

Vendredi 29 janvier 2021 de 9h à 17h

En raison de la situation sanitaire, cette formation aura lieu par ZOOM.

La violence se consomme et se consume aujourd’hui à toutes les sauces. Elle est omniprésente dans les informations, fait prétexte à certaines politiques, organise un discours judiciaire et un discours psychiatrique… Bref, vous ne pouvez pas éviter d’en entendre parler. Elle est tellement ressassée, rabâchée, intimée que nous en oublions son sens, et plus particulièrement, se pose cette question : la violence est le nom de quoi ? Qu’est-ce qui justifie qu’on la prône ou qu’on la dénonce ?

Au carrefour avec une variété de disciplines – sociologique, politique, linguistique, psychiatrique, …  – les violences ont fonction de plaque tournante orientant, mais aussi désorientant, l’individu qui s’interroge sur son rapport à autrui. Dès lors le clinicien entre dans la danse et peut nous éclairer depuis son point de vue relatif à cette singularité. Que nous enseigne le transfert sur la/les violences ? Quels rapports entretiennent les violences vécues intimement avec les violences collectives ? Peut-on repérer des violences institutionnelles ? Quels mécanismes sous-tendent l’agencement d’un rapport violent à l’autre, à l’endroit où il devrait s’organiser un écart mœbien entre pulsion agressive et violences collectives ?

Il y a la violence qui s’immisce insidieusement dans le lien à l’autre et celle qui jaillit apparemment de nulle part et rompant tout lien. Il y a la violence liée à l’idéologie et la violence liée à son absence. Il y a la violence du désir et la violence de la pulsion. La violence liée à la parole et celle qui naît de la disparition de la parole.

Il flotte dans l’air ambiant infecté, un nouvel aménagement de nos rapports aux pulsions agressives qu’il conviendra de discuter. Violons la loi du silence !

Guillaume Riedlin, Martin Roth

Thèmes proposés :

  • Les mécanismes de la violence
  • Violences de groupe, de masse, intimes
  • Violences du fantasme, du désir, des pulsions
  • Les violences verbales
  • Les violences dans l’hypnose et la psychologie collective

Vendredi 29 janvier de 9h à 12h30

Michel Patris[1]: Introduction à la journée

Richard Hellbrunn[2]: Inquiétantes violences et étrange familiarité

Thierry Vincent[3]:  Après l’inceste…

Vendredi 29 janvier de 14h à 17h

Philippe Breton[4]: La violence a-t-elle une histoire ?

Martin Roth[5]: Les non dits de/à la violence

Liliane Goldsztaub[6]: Une violence : banalité du quotidien

[1]Psychanalyste, Professeur émérite de psychiatrie à l’Université de Strasbourg, président de l’Ecole Psychanalytique de Strasbourg

[2]Psychologue clinicien, psychanalyste, professeur de boxe française, Bionville

[3]Psychanalyste, psychiatre, Grenoble

[4]Professeur émérite à l’Université de Strasbourg, Docteur en psychologie, Strasbourg

[5]Psychanalyste, pédopsychiatre, EPSAN, Brumath

[6]Psychanalyste, psychologue, Maitre de conférence à l’Université de Strasbourg

Bibliographie choisie :

Althusser L., L’avenir dure longtemps(1992), Paris, Champ Flammarion, 2013

Breton Ph., Une brève histoire de la violence, JC Behar, 2015

Freud S., Au-delà du principe de plaisir(1920), Paris, PUF, 2013 

Responsables de la formation : Liliane Goldsztaub et Philippe Lutun

Renseignements sur la session :

Nicolas Janel 06 62 47 91 91 / Philippe Lutun 06 07 80 13 22

© Apertura-Arcanes - 16 avenue de la Paix - 67000 STRASBOURG
Make a Donation
Paybal button