• Icon Sous l'égide de la FEDEPSY

  • Tél: 03 88 35 19 93

  • Mail: arcanes.apertura@wanadoo.fr

AMOURS ET EROTISATION

AMOURS ET EROTISATION

AMOURS ET ÉROTISATION

Mercredi 23 novembre 2022 de 9h à 17h (En distanciel par ZOOM)

 

L’érotisation est communément définie comme étant l’action de donner un caractère ou une valeur érotique à quelque chose. Tenter de définir ce terme ouvre cependant à un vaste champ sémantique qui amalgame de nombreux plans qu’il s’agira de distinguer. Il renvoie, en effet, à ce qui a rapport à l’amour ; à ce qui a trait au corps, au plaisir, à la jouissance et aux pulsions ; à ce qui provoque le désir, etc… Il fait aussi écho à Éros que Freud a utilisé pour désigner les pulsions de vie, par opposition aux pulsions de mort. Freud postulait l’idée qu’un objet partiel érotique ne pouvait exister qu’en s’étayant sur la pulsion de mort. L’amour comme effet de l’étayage de l’Éros sur Thanatos rendrait aussi compte de sa fondamentale intrication à l’agressivité, à la haine et au sadisme. Freud avait très tôt affirmé l’existence de deux types d’amour : l’amour par étayage et l’amour narcissique. Lacan, quant à lui, distinguait l’amour comme passion imaginaire et l’amour comme don actif relevant du registre du symbolique. Avec sa lecture du Banquet de Platon, il a introduit l’amour comme substitution métaphorique et l’a interrogé par rapport à la dynamique du manque dans le sujet. Il l’articulait aussi avec la mise en jeu du fantasme inconscient et de ses objets.

Alors peut-il y avoir de l’amour sans érotisation, sans fantasme ? Peut-il y avoir érotisation sans amour ? Quelles sont les conditions nécessaires pour faire naître l’amour et constituer un objet d’amour ? Quelle est la place de l’idéalisation dans l’érotisation ?

Dans une perspective psychanalytique, nous serons conduits à décoller l’élan amoureux de l’objet d’amour et à différencier ce qui serait en lien avec une position masculine et/ou féminine par rapport à l’amour. Mais également à pointer les antagonismes entre l’amour et le désir, et entre le désir et la jouissance.

Que peut-on attendre d’une cure analytique en ce qui concerne l’amour ou les amours ? « C’est à frayer la voie d’un « refleurissement » de l’amour en tant que l’« (a)mur » que la psychanalyse peut servir » disait Lacan, en soulignant ainsi la possibilité d’un amour qui prenne en compte l’objet (a) et le mur qui, irrémédiablement, sépare deux individus.

Hervé Gisie, Julie Rolling

Thèmes proposés :

  • Les mécanismes de l’enfant et de l’érotisation
  • Éros et Thanatos : quelles continuités et quels clivages ?
  • Les différentes formes d’amour

Intervenants :

Yves DECHRISTÉ, Jean-Richard FREYMANN, Patrick LANDMAN, André MICHELS, Michel PATRIS, Guillaume RIEDLIN, Myriam RIEGERT

 

Bibliographie choisie :

Freud S., Au-delà du principe de plaisir(1920), Paris, PUF, 1996

Freymann J-R., L’amer amour, (2002),Strasbourg-Toulouse, Arcanes-érès, 2011

Freymann J-R., Amour et Transfert,Strasbourg-Toulouse, Arcanes-érès, 2020

Israël L., La jouissance de l’hystérique (Séminaire 1974), Strasbourg, Arcanes, 1996

Lacan J., Le Séminaire Livre VII, L’éthique de la psychanalyse(1959-1960), Paris, Seuil, 1986

Lacan J., Le Séminaire Livre XI, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse(1964), Paris, Seuil, 1973

Lacan J., Le Séminaire Livre XX, Encore(1972-1973), Paris, Seuil, 1975

Platon,Le Banquet, Paris, Flammarion, 2007

Document màj en mars  2022

Animateurs de la formation : Hervé Gisie et Nicolas Janel

Responsable de la formation : Philippe Lutun 06 07 80 13 22

© Apertura-Arcanes - 16 avenue de la Paix - 67000 STRASBOURG
Make a Donation
Paybal button