• Icon Sous l'égide de la FEDEPSY

  • Tél: 03 88 35 19 93

  • Mail: arcanes.apertura@wanadoo.fr

editions_91

La danse à l’écoute d’une langue naufragée

23.50€

Christine Loisel-Buet
Collection « Hypothèses », 2004

Catégorie : Auteur :

4e de couverture

Christine Loisel-Buet
Collection « Hypothèses », 2004, prix: 23.5 €
Certaines personnes ont rencontré dans leur histoire une catastrophe de ce qui fonde l’humain (inceste, meurtre, torture, déportation…). Elles ont dû vivre l’effondrement des lois fondamentales qui ordonnent les rapports entre les hommes et garantissent les bases du langage. Cet effondrement a entraîné une rupture de la transmission et l’impossibilité d’inscrire ce qui se trouve dès lors condamné à l’errance. On peut ainsi parler de catastrophe du lien social ou catastrophe du symbolique. De telles situations mettent à mal le sujet comme si une part de lui restait emprisonnée dans un impossible à symboliser, à relier, à transmettre et à oublier. Cette part  » hors sujet  » passe intacte par le corps, elle traverse la personne et(ou) ses descendants sous forme de symptômes physiques (maladies), sensoriels (hallucinations), dans des passages à l’acte (répétition du meurtre ou de son équivalent), ou sous forme de souffrance morale intense en rapport avec le vide (dépressions mélancoliques). C’est la danse contemporaine, associée à son chemin en psychanalyse, qui a donné à l’auteur ses premiers repères pour aborder un travail où les outils classiques de la psychanalyse (neutralité bienveillante, analyse des processus de langage et des rêves visant à lever le refoulement) ne fonctionnaient pas. Issues du chemin parcouru avec des enfants ayant subi des atteintes précoces du corps (maladies graves ayant entraîné des hospitalisations longues et nombreuses, maltraitances ayant entraîné des placements multiples), les situations cliniques présentées montrent comment l’émergence d’histoires (contes ou théories) permet de passer d’un texte mort, retranché par le traumatisme, à une langue vivante indispensable au rétablissement du lien social. L’ouvrage fait également ressortir l’inadéquation entre certains schémas théoriques actuellement en vigueur et des institutions qui s’y réfèrent. Christine Loisel-Buet, pédopsychiatre, psychanalyste, enseigne par ailleurs la danse contemporaine. Elle est diplômée de l’Ecole des hautes études en sciences sociales. En coédition avec arcanes 15 x 22, 192 pages, ISBN : 2-7492-0263-9, 23 _

PArtager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
© Apertura-Arcanes - 16 avenue de la Paix - 67000 STRASBOURG
Make a Donation
Paybal button